Mindfulness

home_moving2_iconbox_3
«J’ai vraiment vécu une vie formidable, je regrette seulement de ne pas avoir été là pour en profiter.»
Anonyme, après une pratique de méditation thérapeutique
L'idée qui soutient l'intégration de la méditation (en anglais: mindfulness) dans le champ de la santé tient au constat que nous avons vite fait de passer à côté de notre vie...

Nous sommes ailleurs, dans l’instant d’après (on projette, on anticipe) ou dans l’instant d’avant (on rumine, on regrette, on ressasse). Cette inaptitude à se tenir plus souvent dans le présent est considérée aujourd’hui comme un facteur facilitant l’anxiété, le stress, la dépression et globalement le mal-être. C’est pourquoi la pratique de la méditation se travaille en psychothérapie et notamment dans le cadre des programmes de méditation en pleine conscience (mindfulness).

L'intégration des approches méditatives et psycho-corporelles dans les psychothérapies (adulte et enfant) offre des opportunités très intéressantes qui sont largement exploitées en suivis individuels.

L’intégration des approches méditatives et psycho-corporelles dans les psychothérapies (adulte et enfant) offre des opportunités très intéressantes qui sont largement exploitées en suivis individuels.Pour favoriser l'expérimentation directe de ces approches sur soi, vous pouvez accéder ici à désinformations détaillées (biblio-thérapie, pratiques guidées et reportages).

La pratique de la pleine conscience est laïque et dénuée de toute religiosité.